Introduction au Challenge AZ 2021

Quelle meilleure date que le 21 du mois pour publier l’introduction de mon ChallengeAZ 2021 ? Pour la 2e année consécutive, j’ai décidé de participer à ce défi d’écriture lancé initialement par Sophie Boudarel, aujourd’hui animé par l’équipe de Geneatech, et que des généablogueurs relèvent chaque année avec brio.

Souhaitant vivre un peu plus sereinement le mois de novembre par rapport à ma 1re participation et pouvoir davantage lire les articles des autres généablogueurs, j’ai recherché assez tôt dans l’année un thème pour l’édition 2021 du challenge.

Quelques vagues idées qui ne tenaient pas réellement la route et puis tout d’un coup, un thème qui s’impose car c’est l’année ou jamais. Raconter ma grand-mère paternelle, ma « mamie » car cette année, ce nombre « 21 » résonne de manière particulière pour elle : née un 21 en 21, elle va avoir 100 ans !

Les semaines, les mois ont passé, j’y pensais sans réellement travailler dessus, en tous cas, pas aussi activement que ce que je m’étais fixé comme objectif.

Et puis tout s’est accéléré cet été.

En quelques semaines, alors qu’elle allait plutôt bien, voire très bien pour son âge, son état de santé s’est rapidement dégradé. En quelques semaines, j’ai dû me faire à l’idée que ma mamie n’était pas éternelle et qu’elle allait partir tout bientôt. Je n’étais pas prête. Celle qu’on appelait « mamie » pour ma soeur et moi, « mémère » pour certains cousins et cousines, « grand-mère » pour d’autres encore de notre génération, et « grand-mamie » ou « grand-mémé » pour ses arrières (et même arrière) petits-enfants,… est partie. Elle nous a quittés quelques jours à peine avant son 100ème anniversaire en inversant les chiffres : jeudi 12 août 2021.

Au lieu d’abandonner mon idée initiale, sa disparition m’a finalement confortée dans mon choix de thème. Oui, je vais quand même parler d’elle, partager des anecdotes, contribuer à la transmission de mes souvenirs, mais surtout la faire vivre au-delà du temps.

Ce challenge AZ aura donc un goût un peu spécial pour moi. Il ne sera peut-être pas tourné autant que je le souhaiterais vers la généalogie mais d’une certaine manière, et malgré toute la douleur, toute la tristesse que je ressens, je veux continuer à la faire vivre. Je veux, dès aujourd’hui, partager mes souvenirs, ce qu’elle était, comment elle a vécu. Je veux laisser une trace d’elle quelque part. C’est important pour moi.

Et puis, je n’aime pas abandonner. Le fait qu’elle vienne de partir ne doit pas être une excuse pour ne pas aller au bout du challenge. Au contraire. Elle a montré toute sa vie qu’elle était forte, tenace, dure à cuire. Donc pas de raison pour se laisser aller.

Je vous donne donc rendez-vous durant tout le mois de novembre pour faire sa connaissance.

8 commentaires sur “Introduction au Challenge AZ 2021

Ajouter un commentaire

  1. C’est très courageux…. je n’arrive pas encore à écrire sur ma grand-mère « mémé Jeannette » ; elle est pourtant décédée il y a près de dix ans…. J’ai hâte de lire vos écrits !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :